Thématiques & sessions proposées

Voici la liste des thématiques, sessions et sous-sessions scientifiques proposées par cette RST. Lors de la soumission de votre résumé, vous devrez choisir la thématique, session voir sous-session la plus appropriée.

La liste des sessions a été rédigée suite aux nombreuses propositions reçues et le comité scientifique espère n’avoir fait aucun oubli. Certaines sessions, mentionnées en bleu, n’ont pas encore de responsables. Si vous êtes volontaire pour prendre en charge l’une d’entre elles, merci de vous faire connaître sur : rst2020@geosoc.fr

 

Si votre nom n'est pas associé à la bonne session ou absent, merci de nous écrire directement à : communication@geosoc.fr afin que nous puissions rectifier rapidement.

 

 

T1. Géodynamique de la lithosphère

T1.1 Etudes crustales

Coordination: si vous souhaitez coordonner cette session, merci de nous contacter par mail

 

T1.2 Orogènes : Système Tibet-Himalaya, Chaînes Alpines péri-méditerranéennes et Pyrénées

Coordination: N. Boukadi, M. Corsini, M.-I Spalla

Les jeunes chaînes de montagnes sont des irremplaçables laboratoires naturels où les dispositifs tectoniques efficaces le long des marges actives peuvent être étudiés à différentes échelles, grâce au télescopage naturel des roches et des structures. C’est donc en conséquence que l'état des connaissances sur les chaines Alpines péri-mediterranéennes, les Alpes, les Pyrenées ainsi que le système Tibet-Himalayas constitue la clé de voûte de la compréhension de la dynamique des chaînes collisionnelles. Cette session vise à rassembler toutes les contributions multidisciplinaires capables de mettre en exergue les specificités géodynamiques de ces orogènes. Plusieurs travaux et axes de recherches peuvent être traités dans cette session à savoir : le mode de formation et d’évolution de ces orogènes, leur chronologie, les mécanismes impliqués dans leur genèse, leurs relations mutuelles,leurs ressemblences et leurs divergences, le rôle de l'héritage tectonique, la modélisation, etc...

 

T1.3 Paléoreliefs/paléoaltitudes

Coordination: C. Gautheron, D. Huyghe, F. Guillocheau, Fréderic Mouthereau, Carole Petit

L’évolution de la surface continentale traduit les interactions entre les processus géodynamiques grandes échelles incluant les couplages entre la dynamique mantellique, la déformation lithosphérique et les processus de surface au travers des forçages climatiques. La caractérisation et la quantification de la formation des reliefs et de leurs altitudes sont des informations clefs pour comprendre l’évolution de la Terre externe, depuis la connaissance et la modélisation des paléoclimats, la compréhension de l’érosion et les grands cycles/bilans de matière (éléments chimiques, sédiments), mais aussi les soulèvements et leurs causes. Cette session sollicite toutes les contributions qui visent à contraindre l’enregistrement et la reconstitution des paléoreliefs et paléoaltitudes via des méthodes géochimiques, géomorphologiques, stratigraphiques, paléontologiques et / ou de leurs modélisations. L’ensemble des paléoreliefs, anorogéniques (plateaux et dômes, épaulements de rifts...) et orogéniques (chaines de montagne), sont concernés.

 

T1.4 Volcanologie : Imagerie muon, sismologie ; dynamisme éruptif

Coordination: O. Roche, D. Gibert

Les mécanismes des éruptions volcaniques dépendent de la structure des édifices ainsi que des processus profonds et en surface. Nous invitons les contributions qui traitent de la caractérisation des édifices par les méthodes géophysiques (tomographie muonique, sismologie…), de la dynamique des réservoirs et des conduits magmatiques, et des mécanismes de dispersion des produits dans l’atmosphère par les approches de terrain, expérimentale ou théorique.

 

T1.5 Pluton emplacement vs tectonic setting

Coordination: L. Casini, E. Fazio, D. Zanoni

Magmatism is a key feature to understand the tectonic evolution of continental and oceanic crust. In both orogenic and rifting settings, the study of magmatic complexes such as batholiths, plutons, and dykes, provides fundamental constraints for the timing of tectonic events, also because magmatic rocks are plenty of minerals suitable for geochronology. Regional tectonics plays an essential role in accommodating the ascent and final emplacement of magma through the activation of crustal scale shear zones. Magma intrusion modify the country rocks producing metamorphism, metasomatism, and brittle or ductile deformation. Magmatic structures reflects complex dynamics within magmatic chambers during pluton emplacement and, if related to syn-magmatic structures in the country rocks, may provide insights into the mechanisms of magma emplacement. This session seeks multi-disciplinary contributions focused on these topics by integrating  multiple techniques that includes field structural analysis, geochronology, petrology and geochemistry, UAV photogrammetry for 3D field modelling, microstructural (also aided by CT, EBSD, AMS) petrofabric analysis, thermobarometry, and numerical simulations. Contributions addressing the multistage evolution of magmatic systems and country rocks, from recent and ancient cycles, such as those of the Mesozoic-Cainozoic (i.e. Alps-Himalaya) and Palaeozoic (i.e. Variscan belt) times, are particularly welcomed.

 

T1.6 Dynamique des bassins compressifs

Coordination: P. Angrand, S. Ternois

L'étude des bassins compressifs permet de contraindre l'évolution des systèmes orogéniques dans le temps et dans l’espace. Cette session vise à présenter et discuter les outils et avancées dans l'étude des bassins en systèmes compressifs, en se basant sur des cas d'études naturels et/ou la modélisation. La discussion des questions portant sur (sans être restreintes à celles-ci) le rôle de l'héritage (tectonique et/ou thermique), l'étude des différents moteurs de la subsidence, et la caractérisation de l'évolution pre-, syn-, à post-orogénique de ces bassins, est encouragée.

 

T1.7 Géodésie et Géophysique

Coordination: P. Briole

Au cours des trois dernières décennies la Géodésie spatiale est devenu un outil essentiel aux recherches en Géophysique. Le géopositionnement, l'imagerie radar différentielle, l'altimétrie, les missions de gravimétrie spatiales ont apporté des connaissances nouvelles à toutes les échelles spatiales. On assiste aussi actuellement à un développement des recherches visant à réaliser des mesures géodésiques en fond de mer.

Cette session permettra de présenter des recherches actuelles en Géodésie Géophysique et de discuter de l'avenir de ces recherches.

 

T1.8 Pétrologie et chronologie métamorphiques

Coordination: P. Pitra, P. Stipska

Cette session a pour but de rassembler les contributions dans les domaines du métamorphisme, du magmatisme, de l'analyse de la déformation et des circulations de fluides associés, et de faire émerger des discussions sur la signification des âges obtenus par géochronologie et leur relation avec les processus orogéniques à plus grande échelle. Nous encourageons en particulier les études interdisciplinaires et les travaux qui explorent les liens entre les enregistrements pétrologiques et chronologiques.

 

T1.9 Numerical modelling along active plate margins at different scales

Coordination: M. Roda, P. Sternai, J.-A. Olive

Geological processes at active plate margins are fundamental expressions of the dynamics of our Planet. However, they generally involve too long time scales and large spatial scales to be easily monitored. Numerical geodynamic modeling has thus become an important tool for Earth Scientists. In this session, we invite contributions that use numerical modelling to investigate regional tectonics, structural geology, rock mechanics and geodynamics at all possible temporal and spatial scales. Contributions regarding innovative forward and inverse modeling approaches or other technical advances are also welcome.

 

T1.10 Processus de rifting et formation des marges passives : géodynamique, cinématique, tectonique, stratigraphie et géomorphologie

Coordination: S. Leroy, G. Manatschal, C. Robin, D. Rouby

Nous sollicitons les études des processus de l'étirement de la lithosphère, depuis le rifting jusqu'à la formation des marges passives et des rides océaniques, et de l'évolution des bassins sédimentaires associés, basées sur l’observation des systèmes naturels et/ou la modélisation, aux échelles de temps géologiques, sédimentologiques ou géomorphologiques. 

 

T1.11 The Manifestation of Subduction: Geochemical, Petrological, and Geophysical Constraints on Lithospheric Structure, Composition and Evolution

Coordination: J. Berger, A. Triantafyllou

 

T1.12 Understanding subduction interface dynamics: where do we stand?

Conveners : P. Agard, M. Métois, H. Raimbourg, D. Arcay, N. Coltice, B. Marcaillou

Recent findings show that short- and long-term processes at or close to the subduction plate interface are closely related (e.g., mineral transformations, fluid release, seismicity). Yet an integrated view, across space and time scales, is still missing. This session aims at integrating modelling, geophysical and petrological data from active and fossil subduction zones to provide a new dynamic vision of the nature, structure, properties and rheology of the interface. 

 

T1.13 Bassins sédimentaires : les avancées de la modélisation numérique, de l’échelle lithosphérique à l’échelle réservoir

Coordination: D. Do Couto, T. Cornu, E. Leroux, L. Le Pourhiet, D. Rouby

Cette session vise à regrouper les études s’intéressant à l’évolution et aux causes des transferts de matière des enveloppes profondes à la surface comme par exemple les études axées sur les modélisations stratigraphiques et géomorphologiques, les modélisations thermo-mécaniques à l’échelle de la lithosphère, les diverses approches de modélisations des fluides et des interactions fluides-roches à grande échelle ainsi que les modèles couplant différentes approches numériques.

 

T1.14 Les marqueurs de migrations de fluides sur les marges continentales : processus physico-bio-chimique

Coordination: A. Baltzer, A. Gay

Depuis les années 80, l’exploration des marges continentales a révélé la remobilisation post-dépôt des matériaux à travers des cheminées de migration de fluides qui alimentent des zones d'expulsion sur le fond de la mer : pockmarks (fluides seuls), volcans de boue (fluides+boue) ou injectites (fluides+sable). Les récents progrès en imagerie géophysique ont permis de montrer que ce sont des processus que l'on retrouve à toutes les échelles et quel que soit le contexte géodynamique. La caractérisation bio-géo-physico-chimique in situ et sur les analogues fossiles a permis de montrer que ces processus sont lents mais peuvent être récurrents sur de longues périodes de temps. L'objectif de cette session est d'établir un état des lieux des connaissances récentes sur la cause de ces processus et d'essayer de combler les manques qui existent toujours sur la quantification réelle des volumes expulsés et sur les risques associés. 

 

T1.15 Interactions Tectonique, Topographie et Climat et leurs impacts sur les paléo-environnements et la biodiversité

Coordination: A. Gébelin, S. Bourquin, F. Fluteau

 Sur les longues échelles de temps, le climat de la Terre est influencé par la topographie des chaînes de montagne, elle-même, contrôlée par les processus de surface et par la dynamique interne de la Terre. Les variations verticales de la surface topographique et les conditions climatiques subséquentes conduisent à des changements environnementaux à l’origine de l’évolution des écosystèmes et de la biodiversité.

Face à la lutte contre le changement climatique mais aussi la destruction de la biodiversité, un des défis majeurs actuels pour la communauté scientifique est d’essayer de mieux comprendre le fonctionnement du système climatique. Étudier les climats sur de longues échelles de temps offre l’opportunité de comprendre à partir d’archives géologiques mais également par le biais de la modélisation, le lien complexe entre l’évolution du système climatique et les processus tectoniques depuis l’interface atmosphère-hydrosphère-biosphère-lithosphère.

Cette session a pour but de réunir des scientifiques travaillant sur des orogènes récents et/ou anciens et ayant des expertises différentes dans le domaine de la tectonique, des paléo-environnements, de la paléobiodiversité ou de la modélisation climatique afin de mieux comprendre les liens et les rétroactions des acteurs primordiaux qui gouvernent le fonctionnement de notre planète à diverses échelles.

 

T1.16 Géosciences marine

Coordination: J. Escartin

 

T1.17 Différentiation de la lithosphère

Coordination: O. Vanderhaeghe, S. Duchene, M. Grégoire, D. Baratoux

La compréhension et la quantification des transferts manteau-croûte et intracrustaux sont essentiels pour envisager une gestion durable et raisonnable des ressources naturelles comprenant les ressources minérales et énergétiques. L’objectif de cette session est de couvrir les différents aspects et méthodes d’approche de l’étude de la lithosphère (géologie, géophysique, géochimie, modélisation, …) afin de caractériser sa structure chimique et physique et d’identifier l’impact sur sa construction et sa différenciation des processus tectoniques, magmatiques, hydrothermaux et superficiels au cours de l’histoire de la Terre depuis l’Archéen jusqu’à l’actuel en intégrant panaches mantelliques ainsi que zones de divergence et de convergence de plaques.

 

T1.18 Session en l’honneur de J.P. Brun

Coordination:

 

T2. Terre profonde

T2.1. Approche interdisciplinaire du manteau

Coordination: D. Andrault, J. Blichert-Toft, S. Durand, J.-P. Perrillat

 

T2.2. Approche interdisciplinaire du noyau

Coordination: P. Cardin, S. Labrosse

 

T2.3. Mantle Structure and Evolution: Geophysical Constraints Across Scales

Coordination: J.-P. Perrillat, B. Tauzin

Recent advances in seismic techniques have highlighted scatterers in the mantle. Understanding the nature of theses scaterrers is a rich source of information on the thermal and chemical state of the upper mantle, and its geodynamic evolution. We invite multidisciplinary contributions which focus on the nature of heterogeneities as imaged by various geophysical techniques, and their interpretation within mineral physics experiments or geodynamic modeling.

       

T2.4. Subduction

Coordination: B. Reynard, B. Tauzin

 

T3. Terre primitive

T3.1. Terre primitive

Coordination: J. Blichert-Toft, J.-F. Moyen, M. Touboul

 

T3.2. Géodynamiques précambriennes et premières évidences de tectonique des plaques

Coordination: C. François

Connaitre les processus géodynamiques ayant eu lieu sur la Terre primitive est une question fondamentale, non seulement pour comprendre l’évolution de notre planète, mais aussi l’évolution de son habitabilité. Aujourd'hui, le régime géodynamique terrestre est dominé par la tectonique des plaques mobiles. Cependant, sur la Terre précambrienne présentant des conditions thermiques, rhéologiques et lithologiques différentes, d’autres régimes géodynamiques différents ont été décrits comme la sagduction ou la subduction plate. Les études utilisant entre autres des approches pétrologiques, géochimiques, géochronologiques, numériques et géophysiques sont les bienvenues !

 

T3.3. Origine et évolution de la lithosphère (Moyen)

Coordination: J.-F. Moyen

 

 T4. Antarctique et Terres Australes

T4.1. Géosciences des régions polaires et subpolaires

Coordination: J. Bascou, D. Guillaume

Les zones polaire et sub-polaires dont les structures géologiques superficielles et profondes restent encore mal connues car difficiles d’accès sont de terrains privilégiés pour des études pluridisciplinaires qui souvent combinent des observations de terrains, des analyses pétrologiques et géochimiques, des données géophysiques et satellitaires avec des observations géodésiques, glaciologiques et océanographiques. Cette session sera donc l’occasion d’échanges sur les derniers travaux issus des programmes Antarctique, Arctique et Sub - Polaires dans un large cadre scientifique.

 

T5. Géologie et société

 

T5.2 Minéralogie et transition énergétique / Métaux de la Transition Energétique

Coordination: M. Blaizot, M. Jebrak, E. Marcoux, C. Polak, V. Tournis

 

T5.3 Histoire des sciences de la Terre

T5.3.1 Aléas et risques naturels

Coordination: G. Bièvre, X. Bodin, G. Chambon, E. Maufroy

Les aléas et risques naturels menacent les populations, les infrastructures et, plus globalement, nos sociétés et leurs capacités d'adaptation aux évolutions de l'environnement. Les géosciences abordent ces problématiques de façon intégrative, en s'appuyant autant sur leur cœur disciplinaire que sur les sciences humaines et sociales avec lesquelles les passerelles sont de plus en plus nombreuses et porteuses d'avancées importantes. Les thèmes développés lors de cette session pourront porter sur l’ensemble des aléas et risques naturels : séismes, mouvements de terrain, avalanches, inondations et crues, étiages, phénomènes en cascade, etc., depuis la caractérisation des processus, leur compréhension et la modélisation des mécanismes, jusqu’à l’évaluation et la gestion des aléas et des risques. La localisation de ces RST en Auvergne-Rhône-Alpes pourra aussi être l’occasion d’éclairer plus particulièrement les problématiques propres aux milieux de montagne (grands mouvements de versant, avalanches neigeuses, écoulements et laves torrentiels, phénomènes liés à la dégradation de la cryosphère, etc.), notamment dans un contexte de changement climatique accéléré.

 

T5.3.2 Activités anthropiques et contaminations environnementales

Coordination: M. Rossi, V. Lavastre

Les contaminants métalliques et organiques émis par les activités minières et industrielles impactent fortement l’environnement sur le long terme.  La question de la rémanence des contaminants dans l’environnement et de leur biodisponibilité se pose de plus en plus clairement pour les sociétés.  Cette session permettra d’échanger sur les travaux réalisés sur l’héritage des activités industrielles et minières et de leurs impacts sur les sols, les sédiments et les eaux de surface ou souterraines. Les travaux portant sur la caractérisation physico-chimique, géochimique et minéralogique des milieux, sur la spéciation des contaminants et sur les transferts entre compartiments abiotiques ou vers les compartiments biotiques seront les bienvenus. Les contributions attendues dans cette session porteront aussi bien sur les approches expérimentales, les approches théoriques, les développements méthodologiques que sur les études de cas.

 

T5.3.3 Risques littoraux

Coordination: E. Chaumillon, R. Paris

 Le changement climatique en cours a pour conséquence inéluctable une élévation du niveau marin le long de nombreux littoraux. Les principales conséquences attendues à long terme sont une augmentation de l'exposition aux aléas de submersion (qu’elles soient induites par les ouragans ou les tsunamis) et d’érosion, une perturbation de l’hydrologie dans les plaines côtières. La concentration croissante des populations et des enjeux dans les zones littorales, imposent de mieux comprendre les risques côtiers, dans des contextes variés : côtes rocheuses et sédimentaires, plaines côtières de faibles altitude et barrières sédimentaires. Dans ce contexte, il est crucial de définir des aléas de référence, les mécanismes mis en jeu et des temps de retour.

Cette session a vocation à aborder la diversité des aléas et risques littoraux, dans des contextes variés. Des contributions sont attendues à la fois sur des exemples récents et bien documentés mais également sur des exemples et/ou des chroniques anciennes.

 

T5.3.4 Glissement de terrain

Coordination: V. Langlois

 

T5.4 Tectonique active : la sismicité de la France et le séisme du Teil

Coordination: C. Lasserre, P. Leloup, M. Mérois, J-F. Ritz

Cette session vise à regrouper l’ensemble des études de tectonique active. Cependant, cette année une attention particulière sera portée sur les zones de sismicité modéré comme la France continentale où l’aléa sismique est difficile à évaluer. Ce sera en particulier l’occasion de regrouper les études sur le séisme du 11 Novembre 2019 de Magnitude Mw 4.9 qui a provoqué de nombreux dégâts dans la ville du Teil dans la région de Montélimar. Les caractéristiques de ce séisme (faible profondeur, faille non répertoriée comme active, ruptures de surface bien visibles, forte accélération du sol …) ont soulevé de nouvelles questions scientifiques et provoqué de nombreux débats dans la communauté des géosciences sur le caractère exceptionnel, ou non, d’un tel séisme dans une zone densément peuplée et comportant des installations sensibles. Les discussions pourront se prolonger lors de l’excursion de terrain proposée en fin de congrès

 

T5.5 Bassins et Ressources pour le XXI siècle

Coordination: B. Brigaud, J. Mercadier

Afin d’opérer une transition énergétique dans les plus bref délais, la communauté des géosciences est mobilisée pour identifier les solutions et éléments de substitutions en terme de production énergétique. Les ressources naturelles des bassins sédimentaires et de ses substrats devraient rester des sujets importants dans cette transition pour répondre aux besoins croissants de métaux critiques nécessaires aux batteries et aux moteurs (éolien, voiture électrique), d'énergies alternatives (géothermie, stockage) ou de stockage de déchets en couches imperméables. L'objectif de cette session est de réunir des spécialistes issus du monde académique et de l'industrie, en favorisant les échanges ainsi que les travaux intégratifs sur les questions de l’utilisation des bassins au XXIème siècle, pour la transition énergétique. Les thèmes abordés seront l’étude des métaux et/ou l’exploitation ou exploration des réservoirs souterrains pour la géothermie ou le stockage par des approches variées (structurales, diagénétiques, outils géochimiques,...) ."

 

T5.6 Changement climatique récent : observations et impacts

Coordination: C. Maréchal, P. Allemand

Le changement climatique récent (sur les dernières décennies et sur le siècle passé) fait l’objet de nombreuses études. Cette session invite à la présentation de travaux contribuant à l’observation de ce changement, à différentes échelles de temps et d’espace, et à la compréhension de ses impacts, tant dans les systèmes naturels (océans, cryosphère, lithosphère, biosphère …) que dans nos sociétés humaines (représentations, comportements, adaptation, atténuation, vulnérabilité …). Les contributions en sciences sociales et économiques sont bienvenues dans cette session.

 

T5.7 H2 natif

Coordination: F. Brunet, I. Moretti

L’hydrogène naturel (H2) a été beaucoup étudié sous l'angle de sa génération au cours des processus d'interaction eau-roche (oxydation/diagenèse) et pour son rôle biochimique et énergétique en lien avec les origines de la vie sur Terre. D'aucuns s'intéressent aussi à la radiolyse ou à l'H2 mantellique. Depuis peu l’hydrogène est vu aussi comme une ressource naturelle qui pourrait remplacer progressivement les HC comme carburant pour la mobilité. Cette session vise à faire le point sur notre compréhension de la présence et du comportement de l'H2 en subsurface sous toutes ses facettes (origines, production, stockage, transferts, interactions etc...).

 

T5.8 CO2 sequestration, geothermal energy, unconventional energy operations in the subsurface: State of the art

Coordination: B. Menez, A. Striolo

Research and technologies deployed to assess and mitigate both the short and the long term environmental risks connected to the exploration and exploitation of sub-surface geo-energy are critical to our societies in the 21st century. The session welcomes contributions presenting current infrastructure projects, operating facilities extracting ‘clean’ energy’ from the subsurface, or sequestering carbon dioxide. Contributions on all related research aspects, including but not limited to fundamental studies of fluid transport and reactivity in such environments, role and/or alteration of the subsurface biosphere nearby, development of new instruments and methods for the detection and quantification of emissions, micro-seismic events, are of interest to the audience of this session.

 

T6. Interdisciplinarité et Sciences de la Terre

T6.1. Géo-médecine & (paléo)métabolismes

Coordination: V. Balter, S. Pichat

Les approches de géochimie isotopique classiquement utilisées en Sciences de la Terre peuvent être appliquées à l’étude du métabolisme d’éléments essentiels à la vie (Mg, Ca, Fe, Cu, Zn, Mo, …) chez différents modèles végétaux, animaux et chez l'Homme. Ces études ont pour but de caractériser les cycles cellulaires et biogéochimiques de ces éléments, de définir des signatures isotopiques propres à un organisme ou à un biotope particulier, et de mieux décrire et prédire les dysfonctionnements pathologiques. En plus de leur application à des fins paléobiologiques, ces recherches ont d'importantes retombées dans le domaine de l'éco-toxicologie environnementale (phytoremédiation) et dans le domaine biomédical (biomarqueur).

 

T6.2. Archéométrie, archéologie

Coordination: V. Barbin, L. Bellot-Gurlet, F.-X. Le Bourdonnec

Les sciences de la terre sont intimement liées aux recherches archéologiques en apportant leur expertise à différents niveaux, depuis la détection des sites (géophysique), leur étude (de l'environnement à la micromorphologie), jusqu'aux interprétations des géomatériaux exploités par les Hommes. Les outils et approches des géosciences trouvent ainsi des applications nouvelles ou des contextes permettant des développements méthodologiques originaux. Cette session offre la possibilité d’échanges interdisciplinaires autour de ces applications en archéométrie et en archéologie.

 

T6.3. Géoarchéologie

Coordination: A. Quiquerez, J.-P. Garcia

Cette session ouverte vise à accueillir toute contribution s’intéressant à l’anthropisation des sols et des paysages à partir d’une approche géoarchéologique. Les contributions attendues dans cette session concernent  les études s'appuyant sur l’analyse d’archives sédimentaires, de données pédologiques,  topographiques,  combinées  avec des données historiques et/ou archéologiques. Cette session sera l’occasion de discuter des processus de mise en archive et de construction des traces des occupations humaines passées.

 

T6.4. Origine de la Vie et implications exobiologiques

Coordination: M. Andréani, I. Daniel

Apporter des éléments de réponse à la question de l’origine de la vie requiert d’intégrer des approches disciplinaires complémentaires en incluant les données de la chimie, de la biologie, de l’astronomie et des sciences de la Terre et bien d’autres encore. C’est un domaine de connaissances qui évolue très vite, avec la question des critères d’habitabilité des exoplanètes découvertes en grand nombre dans la zone dite d’habitabilité des étoiles, des nouveaux résultats permettant de mieux cerner l’environnement de la Terre primitive, des nouveautés sur la possibilité de chimie prébiotique en milieu naturel, des études expérimentales et l’analyse de la vie en milieu extrême permettant d’appréhender les métabolismes primitifs, etc. Cette session accueille toutes les contributions relatives à la question large de l’origine de la Vie sur Terre et potentiellement sur d’autres planètes.

 

T7. Planètes /exoplanètes

T7.1. Habitabilité des mondes glacés

Coordination: I. Daniel

Le système solaire comprend de nombreux corps glacés, contenant de grandes quantités d’eau, potentiellement liquide en profondeur. Malgré un fonctionnement très différent de celui de la Terre, ces corps pourraient abriter des environnements profonds présentant des similarités avec les environnements océaniques hydrothermaux profonds mais aussi des différences importantes. Comprendre leur habitabilité inclue la recherche de flux d’énergie, chimique entre autres, de gradients redox, leur potentiel de synthèse organique abiotique, etc. Cette session accueille toutes les contributions relatives à ces investigations y compris expérimentales, aux missions planétaires et spatiales en cours ou à venir dans le système solaire ou bien à la recherche d’exoplanètes riches en eau susceptibles d’abriter la vie.

 

T7.3. Géologie lunaire et martienne

Coordination: E. Dehouck

La Lune et Mars sont les deux objets du système solaire les plus visités depuis l'avènement de l'exploration spatiale. Leur étude révèle une histoire géologique présentant à la fois des points communs et des différences fondamentales avec celle de la Terre, et permet d'éclairer les périodes les plus anciennes de l'histoire du système solaire, mal préservées sur notre planète. Cette session accueille toutes les contributions relatives à la caractérisation géologique de la surface et de la subsurface de la Lune et de Mars, incluant celles basées sur des observations télescopiques, orbitales ou in situ, mais aussi sur l'analyse d'échantillons/météorites, sur l'étude d'analogues terrestres ou encore sur des expérimentations en laboratoire.

 

T7.4. Impacts

Coordination: R. Caracas

 

T7.5. Formation du système solaire

Coordination: C. Fitoussi, M. Touboul

 

T8. Océan et littoral

T8.1. Les sédiments littoraux et sublittoraux : sources, stocks, transport et morphologies de dépôt

Coordination: G. Grégoire, G. Maillet, A. Murat

A l’interface terre-mer, la frange littorale est sujette à un équilibre fragile entretenu par les interactions entre les agents hydrodynamiques, biologiques et anthropiques. Le changement climatique annoncé augmente leur vulnérabilité. La connaissance des stocks sédimentaires, de leurs sources, de leur transport et des processus d'échanges entre les domaines littoraux et sublittoraux sont des éléments fondamentaux pour comprendre le fonctionnement morphodynamique de la bande littorale. Les contributions attendues concernent davantage les travaux portants sur l’évolution des sédiments meubles, le long des littoraux avec des approches analytiques (marqueurs sédimentologiques, géochimiques, biologiques…), des mesures de terrain in-situ ou des modélisations numériques.

 

T8.2. Archives océaniques actuelles et sub-actuelles

Coordination: G. Grégoire, G. Maillet, A. Murat

Le compartiment océanique est sujet à un équilibre dynamique entretenu par les interactions et rétroactions entre agents hydrodynamiques, biologiques et anthropiques. Nombre de ces paramètres (température, salinité, qualité, oxygénation…) sont étudiés grâce aux signaux enregistrés dans les sédiments. Dans ce contexte, l’interface eau-sédiment peut être considérée comme un filtre de l’archivage sédimentaire, qui induit des modifications, des déformations, et/ou une sélection de l’information, en fonction des caractéristiques biogéochimiques et de la dynamique continue à évènementielle (dépôt/remobilisation/érosion) de la couche sédimentaire de surface.

Les contributions attendues concernent (1) la compréhension des processus qui contrôlent la qualité du signal sédimentaire enregistré afin de permettre une meilleure interprétation de ces archives sédimentaires (2) la qualité des proxies étudiés pour la reconstitution des paléoenvironnements récents. Sont aussi encouragées à participer les études portant sur la reconstruction de environnements de dépôt subactuels couplant des approches sédimentaires, géochimiques et géophysiques.  

 

T9. Géomorphologie

T9.1. Processus élémentaires géomorphologiques (transport de sédiment, érosion des versants/rivières, incision du lit rocheux, glissements de terrain) - Démarche « Source-to-Sink » (S2S) et formation des surfaces d’aplanissement d’échelle continentale

Coordination: C. Robin

 

T10. Outils et méthodes pour les sciences de la Terre

T10.1. Big Data en Sciences de la Terre

Coordination: T. Bodin, S. Durand

 

T10.2. Outils isotopiques, développements et applications

Coordination: R. Amiot, J. Martin

Cette session se focalisera sur la compréhension de systèmes isotopiques, de leurs cycles biogéochimiques, des fractionnements isotopiques associés à leur transfert entre réservoirs, afin de les utiliser comme traceurs de processus biologiques, géologiques, océanographiques, atmosphériques et climatiques. Les applications à des études de cas en Sciences de la Terre sont bienvenues.

 

T10.3. Cartographie géologique et thématique innovantes : cartes, bases de données et diffusion des données

Coordination: H. Tissoux , S. Lopez, M.I. Spalla et P.H. Leloup

Quelle sera la carte géologique de demain ? de plus en plus tournée vers les applications, disponible à différentes échelles, portant des informations géologiques de plus en plus diverses, réalisée à partir de sources d’informations variées, interrogeable, évolutive, prédictive, évènementielle, numérique, en 3 dimensions…. La carte géologique est plurielle. De plus, les données sur lesquelles sont basées les cartes, et de nombreuses publications, sont trop souvent inaccessibles et perdues. Cette session a pour but de rassembler les contributions dans le domaine de la cartographie géologique au sens large et à la gestion des bases de données géologiques ainsi qu’à leur diffusion (développements méthodologiques récents et exemples d’applications).

 

T10.4. Minéralogie terrestre et extraterrestre : apport de la nano-échelle

Coordination: A.-M. Seydoux-Guillaume, C. Le Guillou

Les minéraux enregistrent de nombreuses informations qui nous renseignent sur la nature, l’intensité ou la durée des processus géologiques (métamorphisme, altération, déformation). Pour de nombreux systèmes, la taille des minéraux et les traces laissées par ces processus nécessitent d’aller sonder la matière à l’échelle nanométrique. Ceci est rendu possible par l’amélioration des techniques analytiques de résolution spatiale inférieure au micron (e.g. Microscopie Electronique en Transmission, Sonde Atomique Tomographique, STXM, TKD, NanoSIMS, TOF-SIMS, etc…), qui permettent d’extraire des informations chimiques, isotopiques et structurales à l’échelle nanométrique. Cette session vise à rassembler des chercheurs se concentrant sur le développement et l'intégration de techniques analytiques « nano » dans de minéraux terrestres et extraterrestres pour résoudre des problèmes géologiques majeurs.

 

T10.5. Télédétection pour les géoscience

Coordination: P. Allemand, C. Lasserre

Ces dernières années ont vu augmenter considérablement le nombre de vecteurs d'observation de la Terre (satellites, avions, drones). Les données spatiales, aériennes et drones aujourd'hui disponibles, acquises par systèmes radar ou d'imagerie passive ou tout autre capteur, sont généralement à haute résolution spatiale et temporelle et permettent d'effectuer des observations jusqu'alors impossibles et d'élargir les champs d'étude. L'objectif de cette session est de réaliser un panorama des différentes applications basées sur ces nouvelles données.

 

T10.6 Matière organique dans les milieux sédimentaires actuels et passés

Coordination: V. Grossi, M. Makou, G. Ménot

Cette session vise à rassembler des études s’intéressant à la matière organique (MO naturelle et anthropique) dans tout type d’écosystème (aquatiques marins et continentaux, roches-mères, sédiments, sols, friches industrielles, bassins urbains, expérimentations de laboratoire, etc.) et à différentes échelles spatiales et temporelles. Des travaux portant sur la caractérisation de la MO ou sur l’utilisation d’indicateurs d’évolution au cours du temps (environnement, climat, pollution, etc) ainsi que sur la mise en évidence de la réactivité de la MO ou de son rôle dans des réactions physico-chimiques et dans les processus biogéochimiques, sont les bienvenues. Les approches méthodologiques pourront aussi bien être basées sur une caractérisation morphologique de la MO (pétrographie à différentes échelles, palynofaciès, …), que chimique (élémentaire, moléculaire, isotopique).

 

T11. Paléo-environnements et Paléoclimatologie

T11.1 IWTOAE IGCP-655 Événement anoxique du Toarcien (Reolid, Suan, Mattioli ; workshop IGCP)

Coordination: E. Mattioli, M. Reolid, G. Suan

 

T11.2 Archives climatiques quaternaires et événements abrupts

Coordination: S. Pichat

Depuis leur découverte initiale dans les glaces du Groenland, des événements climatiques abrupts ont été mis en évidence sur toute la surface du globe. La compréhension des mécanismes à l’origine de ces événements, en particulier les effets de seuil, est cruciale pour la modélisation de l’évolution du climat. Cette session aura pour but de faire le point sur les nouvelles recherches sur les événements climatiques quaternaires rapides ou abrupts, basées sur les archives marines ou continentales, ou sur leur utilisation dans des modèles.

 

T11.3 Changements Paléoenvironnementaux et Paléoclimatiques au cours du Phanérozoïque

Coordination: J.-F. Deconinck, M. Martinez, L. Riquier

L’histoire de la Terre est marquée par des changements environnementaux et climatiques majeurs. Ces changements sont à l’origine de bouleversements de la paléobiosphère et sont fréquemment associés à des perturbations des cycles biogéochimiques ainsi qu’à des changements géodynamiques et paléogéographiques. Cette session est l’occasion de discuter des dernières avancées sur l’étude de ces changements à différentes échelles de temps et d’espace ainsi que sur le rôle des facteurs terrestres internes (tectonique, volcanisme) et externes (climat, niveau marin, pCO2, insolation) dans les phases de réchauffement mais aussi de refroidissement observées dans le Phanérozoïque.

 

T11.4 Archives continentales pré-Quaternaire : Paléoclimats, Paléoenvironnement

Coordination: S. Bourquin, F. Quesnel, J. Schnyder

Les environnements continentaux sont un des compartiments majeurs du système Terre. Ils représentent une archive paléoclimatique de première ordre, qui est souvent peu intégrée dans les modèlisations paléoclimatiques et en particulier pour les périodes de l’histoire de la Terre où les systèmes endoréiques dominent. Les environnements terrestres variés offrent ainsi une fenêtre précieuse sur la paléobiodiversité à plusieurs intervalles clefs de l’histoire de la Terre. Cette session offre l’opportunité de présenter les travaux récents en sédimentologie, paléoclimatologie et paléontologie dans les domaines continentaux (fluviatiles, lacustres, éoliens, glaciaires, volcano-sédimentaires, karsts à remplissages pré-quaternaires, paléosols). Au cours de cette session peuvent être abordées également des discussions sur les modélisations paléoclimatiques et l’intégration des domaines continentaux, ainsi que sur les méthodes de datation (et leurs biais potentiels) et approches stratigraphiques intégrées permettant de mieux contraindre temporellement ces environnements.

 

T11.7 Perspectives en géologie des carbonates

Coordination: C. Colombié, E. Vennin, R. Bourillot, S. Gontharet, G. Hoaeau

Les carbonates sont des minéraux et des roches largement représentés à la surface du globe. Le carbonate de calcium, en particulier, constitue plus de 50 % des roches carbonatées. Ces roches sédimentaires résultent de mécanismes biotiques ou abiotiques et se forment le plus souvent dans les environnements marins peu profonds et chauds. Cette session a pour objectif de présenter les résultats d'études originales sur les carbonates " non-conventionnels " (i.e. qui résultent de mécanismes de formation ou d'accumulation différents de ceux communément admis et enseignés), qui résultent de la transformation d'autres roches, précédent la formation des évaporites ou sont associés aux fuites de gaz par exemple mais également les dernières avancées et les perspectives d'études sur les carbonates classiques. Elle vise l'ensemble de la communauté (i.e. minéralogistes, sédimentologues, géochimistes, structuralistes, etc.) qui s'intéresse aux carbonates au sens large. Ces carbonates constituent des objets géologiques (et non strictement sédimentologiques) dont l'étude peut offrir des perspectives de recherche novatrices et de pointe.

 

T11.8 Sédimentologie des silicoclastiques

Coordination: S. Lenard

Sous l'effet de forçages tectoniques, volcaniques, ou climatiques, l'érosion extrait les sédiments des continents et les redistribue à la surface de la planète. L'étude de leur transport et leur dépôt, et des faciès et des roches sédimentaires qui en résultent, est fondamentale, autant pour reconstruire les paléoenvironnements, que pour caractériser les aquifères et autres réservoirs actuels. Ces études sont réalisées grâce à un panel varié de méthodes : pétrographie,  stratigraphie, géochimie, isotopes, géophysique, expérimental, modélisation ... Cette session s'adresse aux contributions présentant (1) de nouvelles méthodes d'investigation, ou (2) des avancées générales sur les processus de transport et de dépôt silicoclastique, ou (3) des études de cas sur des dépôts  actuels ou des sections/forages passés. Les contributions s'intéressant aux enjeux des modèles d'âge, de la provenance et du recyclage, de la conservation du signal paléoenvironnemental durant le transport et le dépôt, et aux biais méthodologiques sont bien venues.

 

T11.9 Processus diagénétiques

Coordination: si vous souhaitez coordonner cette session, merci de nous contacter par mail



T11.10 La crise du Messinien : modalités et conséquences

Coordination: J.-P. Suc, J.-L. Rubino

La crise messinienne est surtout connue pour les dépôts de roches évaporitiques qu’elle a provoqués en domaine marin et pour l’érosion subaérienne due aux fleuves et au ruissellement en domaine continental. Des progrès considérables ont, pendant la dernière décennie, amélioré la compréhension de cette crise mais le débat reste intense quant à ses modalités et ses conséquences. La communauté française s’est fortement impliquée dans le déchiffrage de cet événement hors normes tant à travers les programmes de l’INSU qu’à travers le programme ‘Actions Marges’ dont les effets se perçoivent encore. Cette session vise à faire le point sur les travaux concernant cette crise qui demeure fortement énigmatique.

 

T11.11 Cartographier les couplages entre la déformation de la lithosphère et les processus de surfaces : intégrer le contexte géodynamique à la paléo-géographie

Coordination: C. Fillon, E. Lasseur, D. Rouby, L. Jolivet, M.-F. Brunet

Nous appelons dans cette session basée sur des posters les contributions présentant les différentes approches cartographiques: cinématiques, paléoenvironnements, source-to-sink, géodynamique, champs de déformation, et autres.Les nouvelles méthodes de quantification géophysiques, cinématiques, tectoniques, stratigraphiques et géomorphologiques permettent d'apporter une dimension supplémentaire aux cartes paléo-géographiques classiques en ajoutant la dynamique des surfaces continentales et le contexte géodynamique.L'intégration des observables issues des différentes disciplines, depuis l'observation d'un système sédimentaire jusqu'à la caractérisation de la géodynamique à grande échelle, devient un outil majeur pour comprendre les processus de surfaces et leur couplage avec les processus profond, leurs contributions relatives à l'évolution d'un "sediment routing system" continentale et marin .

 

T13. Paléontologie et paléobiologie, bouleversements et résilience de la biosphère

T13.1 Plate motion and biosphere emotions: The micropaleontological record

Coordination: T. Danelian, V. Perrier, B. Suchéras-Marx

Micropaleontology – the study of microfossils – is a significant field in Earth science. Thanks to the continuous and abundant record of various microfossil groups throughout geological time, from continental to deep marine realms, this field has applications in stratigraphy, basin analysis, geodynamics, as well as paleoenvironmental, paleoceanographic and paleobiological studies. This session invites contributions from any study involving the micropaleontological record as primary data in Earth science topics.

 

T13.2 Mammifères cénozoïques, climat et biogéographie

Coordination: R. Amiot, J.-R Boisserie, R. Tabuce

Cette session se focalisera sur l’évolution de la biodiversité des mammifères en relation avec les changements climatiques et paléogéographiques qui ont façonné les environnements terrestres et marins durant le Paléogène et le Néogène. La thématique pourra être abordée par des approches systématiques, phylogénétiques, biogéographiques, d’analyses de la biodiversité, mais également sous forme d’analyses paléoécologiques.

 

T13.3 Evolution de la vie au cours de la transition Précambrien-Paléozoïque : biodiversifications et facteurs environnementaux

Coordination: B. Lefebvre, J. Vannier

Cette session thématique a pour but de présenter les toutes dernières avancées scientifiques sur une période clé de l’évolution biologique : la transition Précambrien-Paléozoïque, marquées par l’émergence et la diversification du règne animal (Explosion Cambrienne, Grande Biodiversification Ordovicienne) et l’apparition d’écosystèmes de plus en plus complexes. Les présentations seront principalement axées sur la nature et l’amplitude de ces biodiversifications dans leur contexte environnemental, sur l’évolution des écosystèmes benthiques et pélagiques, ainsi que la taphonomie et son impact sur le signal paléontologique.

T13.4 Gisements et Lagerstätten français - inventaire de la paléobiodiversité

Coordination: B. Lefebvre, V. Perrier

La France dispose sur son territoire d'un patrimoine géologique exceptionnel avec de nombreux gisements fossilifères, dont certains sont des sites à préservation exceptionnelle (Lagerstätten) de renommée internationale, comme par exemple ceux de Montceau-les-Mines (Pennsylvanien, Saône-et-Loire), La Voulte (Callovien, Ardèche), Cerin (Kimmérigien, Ain), Canjuers (Tithonien, Var) ou encore Angeac (Crétacé inférieur, Charente), pour n'en citer que quelques-uns. Cette session accueillera des contributions originales portant sur ces fleurons de notre patrimoine paléontologique national et, plus particulièrement, sur leur préservation, leur analyse scientifique (paléontologie, taphonomie, ...) et leur mise en valeur auprès du grand public.

 

T13.5 Imagerie appliquée à la paléontologie

Coordination: J. Martin, P. Vincent

Cette session s’intéressera aux différents outils dont la paléontologie dispose pour étudier l’objet fossile, que ce soit l’anatomie interne révélée par rayons X ou les structures externes par photogrammétrie. Nous invitons des contributions sur tout type de matériel paléontologique (plantes, invertébrés, vertébrés) et souhaitons favoriser les discussions autour des problèmes d’échelles et de résolution afin de réfléchir aux futures améliorations analytiques.

 

T13.6 Biodiversité des écosystèmes continentaux et marins au Mésozoïque

Coordination: J. Martin, R. Amiot

Cette session s’intéressera aux assemblages d’organismes du Trias, Jurassique et Crétacé. Nous invitons les contributions portant sur la présentation de gisements fossiles incluant leur contenu faunique et/ou floral et permettant d’aborder une ou plusieurs thématiques tels que la qualité du registre fossile, les définitions de limites biostratigraphiques, la distribution paléobiogéographique, les radiations-extinctions et/ou les fonctionnements des écosystèmes.

 

T14. Echelles de temps géologiques

T14.1 Stratigraphie intégrée - Temps géologique - Calibration astronomique

Coordination: S. Boulila, B. Galbrun, S. Gardin

Cette session accueillera toute étude stratigraphique contribuant à la calibration astronomique des temps géologiques, et plus généralement à toute étude liant modèle astronomique et enregistrements sédimentaires. Les travaux pluri-méthodes, de stratigraphie intégrée, avec des analyses cyclostratigraphiques notamment, sont bienvenus.
Session parrainée par la section Stratigraphie de la SGF, le projet ANR AstroMeso (Astronomical Solution for the Mesozoic Era) et le projet ERC AstroGeo (Astronomical Solutions over Geologic Time).

T14.2 Temps géologique – Ages radiochronologiques

Coordination: P. Pellenard, S. Nomade

 

Cette session sera consacrée aux avancées dans le domaine de la stratigraphie en lien avec la production d’âges numériques. Toutes contributions concernant les différentes techniques de datation notamment U-Pb, Ar-Ar, K-Ar, U-Th, cosmogéniques, appliquées aux séries sédimentaires, à la production de modèles d’âges, à la datation d’évènements ou de limites stratigraphiques (GSSP…) sont encouragées. Cette session a pour objectif d’optimiser les interactions entre géochronologistes, sédimentologues, paléontologues, géochimistes dont les collaborations demeurent encore restreintes actuellement dans le paysage national.

 

T15. Roches et minéraux

T15.1 Fluides juvéniles hydrothermaux dans la croûte continentale et leurs rôles dans les dépôts de minerais

Coordination: A. Gay, M. El Wartiti

 

T15.2 Interaction between deformation and reaction mechanisms throughout the lithosphere

Coordination: M. Zucali, P. Goncalves, J. G. Barreiro

Deformation and metamorphism are known to interact across different scales and times, contributing to build and transform the lithosphere in diverse geodynamics settings. This session invites researchers, from crossing research fields, to interact in sharing their findings in the identification, quantification and modeling of rock parameters allowing the understanding of the interaction between deformation processes and reaction mechanisms. In particular, we seek innovative contributions that combine observations with quantification and/or modeling and experimental approaches at all scales, from mineral to lithosphere scales.

 

T16. Géopatrimoine et diffusion des Sciences de la Terre

T16.1 Objets, données et images des collections, patrimoine scientifique ex-situ

Coordination: E. Robert, I. Rouget

Les collections de géologie des universités et des muséums en France conservent plusieurs dizaines de millions de fossiles, minéraux, roches, carottes. Elles hébergent un grand nombre de témoignages dont elles sont parfois les seuls restes matériels à notre disposition lorsque des sites ont été épuisés, détruits ou sont devenus inaccessibles. Elles sont essentielles pour la recherche, l’enseignement et la valorisation des géosciences et constituent un patrimoine à part entière. Les questions soulevées par leur conservation sont multiples et varient selon leur nature et les institutions où elles sont déposées. Cette session invite à une réflexion sur les enjeux de gestion des collections, qu'il s'agisse du statut juridique, des besoins liés aux bases de données (échelle nationale, interopérabilité des bases, imageries 2D et 3D) ou encore des politiques d'usage et prélèvement.

 

T16.2 Stratotypes et GSSP, patrimoine scientifique in-situ

Coordination: S. Reboulet

 

T16.3 Les outils de la protection, de la vulgarisation et du géotourisme

Coordination: C. Lansigu, C. Cazé

Par les démarches d’inventaires, de protection et de valorisation touristique, le patrimoine géologique est l’objet de multiples attentions. Cette session entend contribuer, par des échanges, à une meilleure communication de ce patrimoine auprès du grand public et des décideurs, pour concourir à sa meilleure prise en compte et sa protection. Cette session est complémentaire du forum géoparc, médiation & géotourisme, organisée sous formes de conférence invitées et ateliers, afin de permettre à tous de participer à cette réflexion.

 

T17. Zone Critique

T17.1 Hydrogéologie

Coordination: C. Bouchez, P. Brigode

Les flux hydrologiques sont extrêmement variables dans l’espace et dans le temps, du fait des fluctuations climatiques, des interactions complexes dans le système atmosphère-végétation-sol-aquifères et des perturbations anthropiques. Bien que la variabilité des flux ait des conséquences majeures sur le débit des rivières, la ressource en eau et le transport dissous et particulaire, elle reste difficile à observer et à modéliser. En effet, les bassins versants sont souvent simplifiés par des approches intégratives et/ou stationnaires, qui ne permettent pas de rendre compte de la dynamique événementielle des transferts dans les hydrosystèmes.

Cette session vise donc à s’interroger sur le caractère transitoire du cycle de l’eau, son origine et ses conséquences sur le fonctionnement hydro-bio-géochimique de la zone critique. Nous encourageons les contributions portant sur l’étude de la variabilité des flux hydrologiques dans les bassins versants, par des méthodes d’observation, de modélisation et/ou d’expérimentation innovantes.

 

T17.2 Zone critique, érosion et transfert sédimentaire

Coordination: J.-F. Buoncristiani, J.-L. Mugnier

La zone critique est le siège d’interaction entre l'hydrosphère, l'atmosphère, la pédosphère et la géosphère et reflète les relations entre érosion/tectonique. Dans cette session nous proposons de caractériser les variations du flux sédimentaire et des processus d’érosion a travers différentes approches (géomorphologie et sédimentologie, observation actuelle, monitoring, bilans, modélisation). Une attention particulière sera portée sur les études permettant de mieux comprendre le notion de zone tampon et le rôle des événements extrêmes dans les zones arides ou méditerranéennes, les régions de haute latitude ou de haute altitude.

 

T17.3 Sols, devenir des éléments dans la zone critique : cycle bio-géochimique des éléments, bio-géochimie et physico-chimie des interfaces, altérations, géophysique de sub-surface

Coordination: B. Lanson

 

T18. Grands programmes – grands projets

T18.1 INSU TS : restitution des grandes orientations scientifiques qui auront été pointées par la section 18 et la CS TS

Coordination: P. Cardin, S. Guillot, B. Scaillet, A. Tommasi

 

T18.2 INSU TS : groupe de travail sur les archives

Coordination: M. Diament, S. Bourquin, F. Giraud, S. Guillot, A. Tommasi

 

T18.3 RESIF

Coordination: Equipe RESIF

 

T18.4 RGF (Chantier Alpes et bassins périphériques) (BRGM) et Alparray (INSU)

Coordination: A. Paul, M. Terrier, D. Thiéblemont

Le projet est de réunir des acteurs intéressés par les programmes RGF (Chantier Alpes et bassins périphériques) (BRGM) et Alparray (INSU) afin de faire échanger des géologues et géophysiciens sur les complémentarités de leurs approches pour une meilleure compréhension de l’objet Alpes.

 

T18.5 3ème Table ronde du Référentiel Géologique de la France : 1) les Alpes et Bassins périphériques et 2) le Bassin parisien

Coordination: L. Jolivet, P. Nehlig

Le BRGM, dans le cadre de sa mission de service géologique national, ses tutelles et la communauté académique, représentée par le CNRS/INSU ont lancé le Programme du Référentiel Géologique de la France (RGF, http://rgf.brgm.fr) qui est le nouveau programme dédié à la connaissance géologique du territoire national. La stratégie mise en œuvre consiste à réaliser de nouveaux produits géologiques par le biais de grands chantiers régionaux échelonnés dans le temps : Pyrénées, Alpes, Bassin parisien,… Cette table ronde a pour objectifs de 1) rappeler l’ambition du RGF, 2) présenter les travaux en cours et 3) d’échanger avec la salle sur ce Programme National.

 

T18.6 Chantier RGF – Cénozoïque (Tertiaire et Quaternaire) du Bassin parisien : Avancées récentes, état des lieux des données, questions scientifiques, nouvelles pistes de recherche, applications et perspectives

Coordination: P. Audigagne, F. Quesnel

Cette session a pour objectifs principaux : 1) de partager et de discuter avec la communauté géoscientifique les avancées récentes menées sur la compréhension de la géologie du Bassin parisien et de ses applications possibles avec un focus sur le cœur cénozoïque et 2) de réunir les étudiants du chantier RGF Bassin parisien (M2 et doctorants) et leurs encadrants, afin de présenter les questions scientifiques abordées, les approches menées et les premiers résultats obtenus.

Cette session est donc ouverte à toute la communauté (française et étrangère) travaillant sur le Cénozoïque du Bassin parisien (et des bassins les plus proches), pour des travaux de recherches à la fois fondamentales et appliquées.

Les présentations sont ainsi attendues dans les domaines de la géologie de bassin, des approches stratigraphiques intégrées permettant des corrélations robustes, de la géomorphologie, de la sédimentologie, de la cartographie, des modèles géologiques 3D, des bilans de transferts entres zones en érosion et zones de dépôt au cours du Cénozoïque, de même que les domaines du patrimoine géoscientifique, de l’hydrogéologie, des ressources en roches et matériaux, de la géotechnique, des risques, de la géologie urbaine, notamment en lien avec le chantier du Grand Paris Express,…

 

T18.7 AG GFEJ

Coordination: P. Pellenard

 

T18.8 PIGC

Coordination: F. Baudin, T. Danelian

 

T18.9 Paléobiodiversité d’Asie du Sud Est (GDRI 0849)

Coordination: V. Zeitoun

Personnes connectées : 1