Les Géosciences en région lyonnaise

photo lyon1

Le jura karst - La cascade de Glandieu,
Brégnier-Cordon et Saint-Benoit


photo lyon2

Le glaciaire - "Gros Caillou" sur
le Plateau de la Croix-Rousse, Lyon

Lyon est à un « carrefour géologique ». A l’ouest le Massif Central varisque, où l’on en voit quasiment tous les aspects : subduction continentale (Monts du Lyonnais), bassin d’arrière arc (Brévenne), extension tardive (St Etienne, Pilat). Plaqués à l’Est de ce socle, des blocs faillés avec une très belle couverture mésozoïque (Mont d’Or, Maconnais). Au centre, des dépôts glaciaires masquent largement l’Oligocène du graben bressan et le Miocène du sillon molassique péri-alpin. A l’Est, Bresse et sillon molassique se font chevaucher par le Jura et les chainons subalpins (Chartreuse, Vercors) avec leur karst, leur tectonique si caractéristique…

Né en 2011, le Laboratoire de Géologie de Lyon : Terre, Planètes, Environnement (http://lgltpe.ens-lyon.fr/résulte de la fusion du Laboratoire des Sciences de la Terre et de l’unité Paléo Environnements et PaléobioSphère. Il compte désormais 150 personnes dont environ 90 permanents et regroupe différentes disciplines jusqu’alors compartimentées : Evolution, (paléo)environnement, géophysique, géochimie, cosmochimie. Les objectifs scientifiques sont de comprendre la formation de la Terre et son évolution et de mieux appréhender l’apparition de la vie et son développement. En 2013, le LGL-TPE a rejoint l'Observatoire de Lyon (https://observatoire.univ-lyon1.fr/).

L'antenne Stéphanoise du Laboratoire Magma et volcans, LMV@Saint-Etienne (https://www.univ-st-etienne.fr/fr/lmv-ltl.html) - qui développe des thématiques sur les interactions fluides/roches dans les processus hydrothermaux et superficiels ainsi que l''étude de la Terre Primitive, l'évolution et la différenciation de la lithosphère continentale et océanique - intégrera le LGL-TPE au 1er janvier 2021 dans le cadre de la création de l'Université de Lyon et Saint Etienne.

En région Auvergne Rhône-Alpes, l’Institut des Sciences de la Terre (ISTerre) est un des principaux laboratoires de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble. ISTerre se concentre sur l’étude physique et chimique de la planète Terre. En couplant observations des objets naturels, expérimentations et modélisations des phénomènes complexes, l’institut étudie les grands systèmes liés à la Terre interne (https://www.isterre.fr/).

Les Mont d’Or Lyonnais

        

Hydrothermalisme de la Brévenne (Mine de pyrite de Sain Bel)

Toutes les photos : droits réservés - Pierre Thomas

e
Personnes connectées : 1